Pouvez-vous ouvrir une SARL de famille ?

Pouvez-vous ouvrir une SARL de famille ?

juin 8, 2018 Non Par Mandy

Entreprendre en famille, cela peut faire rêver ! La SARL de famille comporte, cependant, des avantages et inconvénients qu’il est préférable de bien connaître pour la réussite de ce projet familial.

Les avantages de la SARL de famille

– Une fiscalité intéressante
Alors que la SARL classique est soumise à l’impôt sur les sociétés (bénéfices imposés à hauteur de 33,33 %), la SARL familiale dépend de l’impôt sur le revenu. Ses associés sont donc redevables de l’impôt sur le revenu, proportionnellement à leur quote-part au sein du capital de la SARL.
– Une meilleure gestion des déficits
En cas de déficit, ce type de société est avantagé car son statut juridique lui offre l’opportunité d’affecter directement les pertes sur le foyer fiscal de chacun des associés.
Instaurer un business plan avant d’entreprendre constitue un excellent investissement pour les associés en devenir. En effet, il détermine les potentiels déficits pouvant survenir au début de l’activité, dus aux investissements de départ. Le résultat du business plan est un indicateur fiable pour se lancer, ou non, dans cette entreprise.
– La déduction des intérêts d’emprunt
Un autre avantage de ce type de société consiste en la réduction, sur chaque foyer fiscal des associés, de divers frais et des intérêts des emprunts qui ont été contractés lors de l’achat des parts sociales de la société familiale.
Par contre, il n’est pas possible d’effectuer une déduction de ces fais quand ils ont été affectés à l’acquisition de parts d’une SARL traditionnelle, soumise à l’IS.
– La taxation des dividendes
Les bénéfices d’une SARL familiale sont assujettis à l’impôt sur le revenu et non à la taxation des dividendes comme dans les autres SARL. La notion de dividende est inexistante dans une société familiale.
Le dirigeant doit prévoir, en amont, la taxation des résultats car l’impôt sur le revenu est moins avantageux lorsque les bénéfices sont concernés par la tranche d’imposition de 45 %.

Les inconvénients de la SARL de famille

-La rémunération du dirigeant
La sarl de famille, qui relève de l’impôt sur le revenu, ne permet pas de déduire la rémunération versée au dirigeant puisque les bénéfices sont présumés distribués. Les associés sont imposés sur les bénéfices qui ont été réalisés, qu’ils les aient perçus ou non.

-La fixité de l’actionnariat
Les associés doivent absolument avoir un lien de famille entre eux, ce qui peut parfois paralyser la société. Cet état de fait peut même devenir un obstacle important lorsque la société nécessite un nouvel associé pour garantir sa pérennité ou son développement.
Il faut être vigilant quant au contrôle des liens de parenté d’un associé entrant dans la SARL familiale. En effet, l’arrivée d’un associé étranger à la famille entraîne un changement de modalités : la SARL familiale devient une SARL classique avec les conséquences fiscales qui en découlent.

La SARL de famille en résumé

Le régime de la SARL familiale est, fiscalement, une bonne opération pour les associés. Il faut cependant prendre également en compte les aspects rémunération du gérant et composition de l‘actionnariat pour opter, en toute connaissance de cause, pour une SARL familiale.